Confidentiel - Être femme à l’époque grecque

L'exposition « Confidentiel - Être femme à l'époque grecque » permettra au public d'imaginer la condition féminine de jadis, en Grèce. Un échantillonnage méticuleux d'images et reliefs de la femme de la Grèce antique, montrera tour à tour force, beauté, immuabilité et immortalité féminine, laissant découvrir au public les révélations les plus intimes et les détails les plus mystérieux de leurs existences.

Les apparences sont parfois trompeuses...

Les images féminines dans la Grèce antique sont le plus souvent dédiées aux divinités, nues ou parées de leurs attributs. Elles symbolisent un idéal esthétique mouvant, selon les époques, mais qui répond toujours à une codification relayée par la littérature ou la mythologie. Miroirs des divinités masculines, elles possèdent elles aussi la force, la beauté et l'immortalité.

Ces représentations sont très éloignées de la réalité concernant la femme grecque qu'elle soit athénienne, corinthienne ou spartiate. Leurs conditions peuvent varier d'une cité à l'autre, Mais de la fillette à la femme mûre, leur existence, souvent programmée dès la naissance, suit un cours quasi immuable.

L'iconographie féminine laisse passer peu d'informations sur des notions telles que l'amitié ou le sentiment amoureux.
Et qu'en est-il de la vie à deux ? Quel est le pouvoir de ces femmes dans la société grecque ?

Les réserves du Musée d'Archéologie Méditerranéenne abritent une riche et belle collection d'objets dont l'iconographie évoque la vie domestique et intime de ces femmes. A travers les quelques soixante-dix pièces présentées ici, la vie privée de ces anonymes est effleurée. Une partie du voile est levée sur leur enfance, leur éducation, leur apparence, leur intimité, les rites et croyances liés à leur vie sexuelle. Et quand ces fragments de vie privée se dessinent à la lueur d'une lampe à huile, le discours est parfois ... surprenant.

Photo d'illustration : Aphrodite à la coquille, Terre cuite, Premier quart du IIIème siècle av. JC. Provenance : Ruvo di Puglia (Italie), collection du musée d'archéologie méditerranéenne, Marseille.

Infos pratiques

Du 17 octobre 2015 au 23 mai 2016


On en parle

Marseille : la condition féminine antique revisitée à la Vieille Charité
Le musée d'archéologie méditerranéenne accueille jusqu'au 23 mai une exposition contrastant avec l'image d'Epinal des divinités grecques et rappelle le quotidien peu enviable des femmes de l'époque.
Lire la suite